Parmi les exhortations de notre maître Ahmad Ar-Rifa^iyy Al Kabir, que Allah l'agrée


Les évocations

Le dhikr (les évocations) sont une protection du cœur contre les mauvaises suggestions. et c'est le fait de ne pas pencher vers les gens, et de délaisser toute mesure.


Le Faqir

Il a dit, que Allah l'agrée:
«C'est une condition pour le faqir qu'il n'attache pas son regard à ce qui habille les gens et autres car s'il s'attache à cela, il sera dans la confusion. Et chaque fois que le faqir se mélange aux gens, ses défauts apparaissent. Mon frère ne regardes pas les défauts des créatures, car si tu les regardes, Allah montrera en toi tous les défauts. Et si tu as un défaut, ne dévies pas du chemin de droiture. Ne prêtes pas attention aux passions de ton âme et ses désirs, mais sois plutôt attentif à la piété, aux différentes sortes d'obéissance, à t'attacher à la voie du Prophète (Sounnah) et au groupe de la majorité (la jama^ah). Si tu restes dans ta solitude, alors méfies toi du waswas (mauvaises suggestions du diable). Purifies tes pensées des mauvaises choses humaines. Si tu vois un défaut dans ton frère alors pardonnes lui et ne le dévoiles pas. Comportes-toi avec les esclaves de Allah avec vertu, conseil et piété. Glorifies les gens qui font preuve de khouchou^ et surveillent leur cœur pour ne pas tomber dans les péchés. Si tu as un droit sur quelqu'un ou que quelqu'un a un droit sur toi, alors ménages-le afin qu'il te donne ton droit ou jusqu'à lui donner son droit. Bien plus, si tu as un droit sur quelqu'un alors pardonnes-le, Allah te donnera et te le compensera. Sois poli avec les créatures, délaisses le bas monde, et contredis tes passions. Méfies-toi des passions de ton âme et tes illusions car ce sont tes plus grands ennemis. Et saches que la réussite dans tous les états n'est que de la part de Allah soubhanahou wa ta^ala



Conseil à un de ses mourid

Il disait, que Allah l'agrée, en donnant le conseil, en exhortant l'un de ses mourid:
«Attache-toi à la Loi de l'Islam concernant les lois apparentes et en ton for intérieur; préserve ton cœur de l'oubli de l'évocation de Allah; habitue-toi à être au service des pauvres et des étrangers; prends l'initiative toujours en t'empressant pour les bonnes œuvre sans paresse ni ennui; veille par recherche de l'agrément de Allah ta^ala; veille les nuits pour l'agrément de Allah; habitue-toi à veiller la nuit et protège ton âme de l'insincérité dans les œuvres; pleure dans tes moments de solitude pour tes péchés antérieurs; sache que le bas monde est comme une illusion et que ce qu'il comporte va à sa fin; les ardeurs des gens du bas monde portent sur leur bas monde, et l'ardeur des gens de l'au-delà portent sur leur au-delà; détourne ton esprit des mauvaises suggestions; garde-toi de tenir la compagnie du mauvais compagnon car les conséquences de sa compagnie sera le regret au jour du jugement, tout comme Allah ta^ala dit en annonçant le cas de pareille personne:

﴿لَيْتَنِي لَمْ أَتَّخِذْ فُلانًا خَلِيلاً (28)﴾ [سورة الفرقان]

{Laytani lam 'at-takhidh foulanan khalila}
[sourat Al-Fourqan/28]

Ce qui signifie: «Si seulement je n'avais pas été l'ami de Untel, quel mauvais compagnon»
Préserve donc ton âme du mauvais compagnon.
Mon fils, ce que tu as mangé, tu l'anéantis; ce que tu as porté tu vas l'user; ce que tu as accompli tu vas le retrouver.

Venir au jugement de Allah est chose qui aura lieu immanquablement; quitter les bien-aimés est une chose qui nous a été promise, le bas monde, son début est faiblesse et fatigue, sa fin est mort et tombe. Si les habitants du bas monde, étaient restés dans le bas monde, ses constructions ne seraient pas tombées en ruine.
Attache-toi donc à l'obéissance et à l'amour de Allah, détourne-toi de tout autre que Allah, soumets-toi dans toute situation à Allah, fais que ta conduite soit dans la voie des faqir en adoptant la modestie, recherche la droiture en étant au service conformément à la Loi, préserve ton intention de la vilénie des mauvaises suggestions, détourne ton cœur de l'attachement aux gens, mange du pain dur et de l'eau salée d'une voie qui est licite, et ne mange pas une viande tendre et du miel d'une voie qui n'est pas licite.

Attache-toi à tes causes de sa subsistance conformément à la Loi à partir d'une voie licite et garde-toi de frustrer et de blâmer les faqir; maintiens tes liens avec tes proches parents; honore-les; pardonne à celui qui a été injuste avec toi; rends beaucoup visite au cimetière; adoucis tes propos avec les gens; parle-leur conformément à leur compréhension; améliore ton comportement; détourne-toi des injustes; attache-toi à régler les affaires des orphelins, honore-les; va beaucoup visiter les pauvres qui ont été délaissés; prends l'initiative pour être au service des veuves; fais miséricorde, il te sera fait miséricorde; sois dans l'obéissance de Allah, tu verras que Allah t'aidera; fais que la sincérité soit ton compagnon en tous tes propos et actes; fournis ton effort pour guider les créatures vers le chemin qui mène à l'agrément du Créateur; ne recherche pas les prodiges et les choses extraordinaires car les saints se voilent des prodiges tout comme la femme se voile et se cache pour ne pas montrer qu'elle a le sang des menstrues. Attache-toi à l'obéissance à Allah; dirige ton cœur vers le Messager de Allah - fais en sorte que tu donnes le conseil à tes frères; réunis leurs cœurs; répare les différends entre les gens; rassemble les gens autant que tu peux sur l'obéissance de Allah; remplis ton cœur de dhikr; embellis ton cœur par la réflexion et la méditation; recherche l'aide de Allah; patiente face aux épreuves que Allah te donne; sois satisfait de la prédestination de Allah; dis Al Hamdouli l-Lah pour toute situation; multiplie les invocations en faveur du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam; si tu ressens un désir de la part de ton âme ou un orgueil, alors jeûne par recherche de l'agrément de Allah et attache-toi à l'obéissance de Allah, reste chez toi et ne sors pas beaucoup vers les marchés et les lieux de dévoilement car celui qui délaisse les lieux de débauche, il gagnera la délivrance; honore ton invité; fais miséricorde à ta femme et à ton fils et à tes serviteurs; œuvre pour ton au-delà en accomplissant de bonnes œuvres; fais en sorte que tes œuvres dans le bas monde soient pour ton au-delà et dis Allah puis délaisse les insouciants dans leur insouciance. 

Ceci est mon conseil pour toi et pour tous ceux qui veulent suivre mon chemin, pour mes frères, pour tous les musulmans et les bien-aimés, que Allah fasse qu'ils soient encore plus nombreux et je demande à ce que Allah Al-^Adhim me pardonne tous les péchés ceux qui sont cachés, ceux qui sont apparents, les grands tout comme les petits»
Fin de citation.


Donner des conseils

«Il convient que l'homme s'efforce de donner des conseils et des exhortations, de même qu'il adopte les actes de bienfaisance en respectant les ordres et les interdits».

Il dit également : « Parmi les choses convenables, c'est que l'individu s'efforce de donner les conseils et les exhortations, qu'il s'adonne aux actes de bien,.qu' il applique les devoirs et il évite les interdits, qu'il prenne le parti de la vérité et du chemin de la Loi, afin que s'il ordonne le bien et qu'il interdit le mal, cela soit accepté de lui, et que son ordre fasse effet sur celui à qui il est adressé. De même, qu'il agisse ainsi lorsqu'il interdit. S'il ne se comporte pas ainsi, ses paroles ne seront pas acceptées et n'auront ni effet ni impact. Il sera alors concerné par la parole de Allah ta^ala:

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لِمَ تَقُولُونَ مَا لَا تَفْعَلُونَ (2) كَبُرَ مَقْتًا عِندَ اللَّـهِ أَن تَقُولُوا مَا لَا تَفْعَلُونَ (3)﴾

«Ya 'ayyouha l-ladhina 'amanou lima taqoulouna ma la taf^alouna kaboura maqtan ^inda l-Lahi 'an taqoulouna ma la taf^aloun». ( Sourat As-Saff 2/3)

C'est pour cela que les lumières descendent dans les cœurs des vertueux. En effet, si le cœur n'est pas illuminé par la lumière de l'adoration, de l'obéissance et des œuvres de bien, alors il sera une station pour le Chaytan qui jettera le propriétaire de ce cœur dans les obscurités du faux et l'entraînera vers le malheur éternel, que Allah nous en préserve».