La commémoration du Mawlid
une bonne innovation


Les références de la Sounnah à partir desquelles le Hafidh Ibnou Hajar a déduit le caractère permis de l'organisation du Mawlid

Dans son livre «Al-hawi li l-fatawi» tome 1, de la page 189 à la page 197, d'après ce qu'a rapporté Ibnou l-^Abbas que Allah les agrée lui et son père, il a dit : lorsque le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam arriva à Médine il trouva les juifs en train de jeûner le jour de ^Achoura'. Quand ils furent interrogés à ce sujet, ils répondirent : «C'est le jour durant lequel Allah a donné la victoire à Mouça et aux fils de Isra'il sur Pharaon. Et nous, nous jeûnons ce jour-là comme pour le glorifier». C'est alors que Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam dit:

"نَحْنُ أَوْلى بِمُوسَى"

«nahnou 'awla bi Mouça»

ce qui signifie: «Nous sommes prioritaires sur vous concernant Mouça». C'est-à-dire que nous sommes musulmans alors que vous ne l'êtes plus, puis le Prophète ordonna de jeûner ce jour. C'est un ordre qui indique le caractère recommandé.
On déduit à partir de ce Hadith le caractère permis d'accomplir un acte d'adoration afin de remercier Allah au sujet d'une grâce qu'Il nous a accordée en un jour donné, suite à un bienfait qui est venu, ou une épreuve dont nous avons été délivrés et de répéter cet acte d'adoration et de remerciement à chaque date anniversaire qui correspond à cette date-là.
Le remerciement de Allah a lieu par différentes sortes d'adoration comme la prosternation, le jeûne, l'aumône ou la récitation, et quelle plus grande grâce que celle de l'apparition du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam?!