La commémoration du Mawlid
une bonne innovation


Le Mawlid est une bonne tradition et il n'est pas concerné par l'interdiction comprise du Hadith du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam:

"مَنْ أَحْدَثَ في أَمْرِنَا هَذَا ما لَيْسَ مِنْهُ فَهُوَ رَدٌّ"

«Man 'ahdatha fi 'amrina hadha ma layça minhou fa houwa radd»

Ce qui signifie: «Celui qui innove dans notre religion ce qui n'y est pas conforme alors cela est rejeté».
En effet, le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam nous a indiqué que la nouveauté qui est rejetée, est «ma layça minh», c'est-à-dire celle qui n'est pas conforme à la Chari^ah. C'est cette dernière qui se trouve en opposition avec la Chari^ah qui est rejetée, quant à celle qui lui est conforme elle n'est pas rejetée. Le Messager n'a pas dit que quiconque innove un élément dans notre religion alors il est rejeté ! Mais il a explicité que la nouveauté qui est rejetée est celle qui n'est pas conforme à la Loi. Celle conforme à la Loi est autorisée et celle qui y est contraire est interdite. Etant donné que l'organisation du Mawlid, la commémoration de la naissance du Prophète, est chose méritoire et conforme suite aux preuves, il ne s'agit donc pas de quelque chose de rejeté, comme le prouve ce qui est parvenu dans le Qour'an et la Sounnah.