La croyance
des prédécesseurs - as-Salaf
et des successeurs - al-Khalaf


Ce qui est parvenu au sujet du commencement du monde

Lorsqu'il fut questionné au sujet du commencement de ce monde, le Prophète a dit:

﴿كَانَ اللهُ وَلَمْ يَكُنْ شَىْءٌ غَيْرُهُ وَكَانَ عَرْشُهُ عَلَى الْمَاءِ وَكَتَبَ ِفي الذِّكْرِ كُلَّ شَىْء ثُمَّ خَلَقَ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضَ﴾

(kana l-Lahou wa lam yakoun chay'oun ghayrouhou wa kana ^archouhou ^ala l-ma' ; wa kataba fi dh-dhikri koulla chay' ; thoumma khalaqa s-samawati wa l-'ard)

[rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : « Allah est exempt de début alors que rien hormis Lui n'est exempt de début, et le Trône (al-^arch) est entré en existence sur l'eau, et Il a fait écrire toute chose sur la Table Préservée (Al-lawhou l-mahfoudh), puis Il a créé les cieux et la terre». Le Messager a répondu à cette question en disant qu'il n'y a pas de début à l'existence de Allah et qu'il n'y a rien d'exempt de début sinon Lui. En d'autres termes, de toute éternité, il n'y a donc que Allah ta^ala, et Allah ta^ala est le Créateur de toute chose, c'est-à-dire qu'Il a fait surgir toute chose qui existe du néant à l'existence.
La signification de «Allah ta^ala est le Créateur de toute chose» est qu'Il fait surgir l'ensemble des choses qui existent du néant à l'existence.
D'autre part, Allah ta^ala est vivant, Il ne meurt pas. En effet, il n'y a pas de fin à Son existence. Il ne Lui advient donc pas d'anéantissement, car s'Il existait après un néant, il Lui serait impossible l'exemption de début.
Le jugement de celui qui dit: (Allah a créé les créatures, alors qui a créé Allah?), c'est de le déclarer mécréant catégoriquement car il a attribué à Allah ta^ala le néant avant l'existence, et il n'est possible de dire ceci qu'à propos de ce qui a un début à son existence, c'est-à-dire des créatures. Allah ta^ala est Celui Dont l'existence est obligatoire selon la raison (c'est-à-dire que la raison ne conçoit pas Son inexistence). Son existence n'est donc pas comme notre existence à nous, ayant un début, car notre existence a lieu par Son acte de faire entrer en existence ta^ala, et tout ce qui est autre que Allah possède une existence possible selon la raison (c'est-à-dire qu'il est possible selon la raison son existence après un néant et son anéantissement après son existence), eu égard à sa réalité, selon le jugement de la raison.