La croyance
des prédécesseurs - as-Salaf
et des successeurs - al-Khalaf


Al-Qouchayriyy a dit:

«Et ce qui constitue une réplique à leur équivoque, c'est de leur dire: avant de créer le monde ou l'endroit, existe-t-Il ou pas ? De par l'évidence rationnelle, ils devraient dire: "oui". Ainsi, si leur parole: "On ne conçoit un être que s'il est dans un endroit" était valable, ceci les mènerait à l'une de ces deux choses: soit dire: (l'endroit, le Trôneet le monde sont exempts de début) soit dire: (le Seigneur a un début à Son existence) et ceci est la voie des ignorants hachawiyy.En effet, celui Qui est exempt de début n'a pas une existence ayant un début et ce qui a un début à son existence n'est pas exempt de début».
Al-Qouchayriyy a dit également dans At-Tadhkiratou ch-Charqiyyah :
«Si donc ils disent: (N'est-ce pas que Allah dit :

﴿الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى﴾

(Ar-Rahmanou ^ala l-^archi stawa)

il est donc un devoir d'en retenir le sens qui vient communément à l'esprit), alors nous disons: Allah dit aussi:

﴿وَهُوَ مَعَكُمْ أَيْنَمَا كُنْتُمْ﴾

(wahouwa ma^akoum 'aynama kountoum) 1

et Il dit:

﴿أَلاَ إِنَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ مُحِيط﴾

('ala 'innahou bikoulli chay'in mouhit) 2 ,

il conviendrait alors de retenir le sens qui vient communément à l'esprit de ces 'ayah.Ainsi, Il serait au-dessus du Trône,auprès de nous et avec nous, englobant le monde en l'entourant par Lui-même dans en même temps!!».
Al-Qouchayriyy, que Allah lui fasse miséricorde, a dit: «Et il est impossible qu'un être unique soit, par son être-même et même temps, partout».
Al-Qouchayriyy, que Allah lui fasse miséricorde, a dit: «Ils disent: Sa parole ta^ala:

﴿وَهُوَ مَعَكُمْ﴾

(wahouwa ma^akoum)

signifie «par Sa science» et

﴿بِكُل شَيْءٍ مُحِيط﴾

(bikoulli chay'in mouhit)

c'est qu'Il sait tout par Sa science, nous disons alors: et Sa parole :

﴿عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى﴾

(^ala l-^archi stawa)

signifie: qahara –Il domine, hafidha –Il préserveet 'abqaIl maintient en existence». [Fin de citation]
Cela signifie qu'ils ont interprété ces 'ayah et ne les ont pas considérées selon le sens apparent. Alors, comment reprochent-ils aux autres l'interprétation de la 'ayah de al-istiwa' par al-qahr –la domination–. Qu'est-ce que cette façon d'agir arbitraire ?!
Al-Qouchayriyy, que Allah l'agrée, a dit: «Si ce que nous avons dit pouvait donner l'illusion qu'Il était auparavant vaincu, alors Sa parole :

﴿وَهُوَ الْقَاهِرُ فَوْقَ عِبَادِهِ﴾ 3

(wahouwa l-Qahirou fawqa ^ibadih)4

suggérerait cela aussi au point que quelqu'un pourrait dire qu'Il aurait été dominé avant la création des esclaves puisque les esclaves n'avaient pas d'existence avant qu'Il ne les crées. Plus encore, s'il en était comme se le sont imaginé les ignorants, qu'il s'agirait d'un istiwa' qui adviendrait à Son Être, alors ceci suggérerait le changement et un repliement précédant l'instant de al-istiwa'.Certes,البارئ Al-Bari ta^ala existe avant le Trône et celui qui est équitable et objectif aura su que la parole de celui qui dit: «al-^archou bir-Rabbi s-tawa» est meilleure que la parole de celui qui dit: «ar-Rabbou bil-^archi s-tawa». Ainsi, Le Seigneur a pour attributs Al-^oulouww, fawqiyyatou r-routbah et Al-^Adhamah et Il est exempt du fait d'être dans un endroit et de faire face à un corps». [Fin de citation]
Al-Qouchayriyy, que Allah lui fasse miséricorde, a dit: «Il est apparu un groupe de gens de bassesse, s'ils n'entraînaient pas les gens du commun par ce qui est proche de leur façon de réfléchir et par ce qui est imaginé dans leurs illusions, j'aurais fais éviter à ce livre de les citer; ils disent: (Nous retenons les sens apparents et considérons les 'ayah qui donnent l'illusion d'un tachbih ainsi que les nouvelles qui donnent l'illusion d'une limite et d'un membre, selon le sens apparent et il n'est pas permis de faire des interprétations (ta'wil) pour quoi que ce soit de cela). Ils s'attachent, selon leur prétention, à la parole de Allah ta^ala:

﴿وَمَا يَعْلَمُ تَأْوِيلَهُ إِلاَّ اللهُ﴾ 5

(wa ma ya^lamou ta'wilahou 'il-la l-Lah)

ce qui signifie: «Et ne sait son ta'wil que Allah»,et ces gens-là, par Celui Qui détient nos âmes par Sa toute-puissance, sont plus nuisibles à l'Islam que les mécréants déclarés. En effet, les égarements des mécréants déclarés sont clairs et les musulmans s'en écartent alors que ceux-là ont attaqué la religion et les gens du commun par une voie par laquelle les plus faibles se laissent duper. Ils ont suggéré ces innovations à leurs partisans et ont qualifié dans leurs cœurs Celui Qui est adoré soubhanah par des membres, des sens, de la montée, de la descente, de la position couchée, de la position assise ainsi que le déplacement dans les directions». [Fin de citation]
Al-Qouchayriyy, que Allah lui fasse miséricorde, a dit: «Celui donc qui penche pour leur sens qui viennent communément à l'esprit, se mettra, avec ses illusions, à imaginer les choses les choses que nous voyons de nos yeux, il aura dès lors pour croyance des choses scandaleuses et le courant l'emportera sans même qu'il s'en rende compte». [Fin de citation].
Il est donc clairement apparu que la parole de celui qui dit: (l'interprétation n'est pas permise) est une stupidité et une ignorance. Ceci est prouvé par sa parole en faveur de Ibnou ^Abbas

( اللَّهُمَّ عَلِّمْهُ الحِكْمَةَ وَتَأْوِيلَ الْكِتَابِ )

(Allahoumma ^allimhou l-hikmata wa ta'wila l-kitab)

ce qui signifie: «Ô Allah, apprends-lui la sagesse et l'interprétation du Livre». Cette parole est rapportée par Al-Boukhariyy, Ibnou Majah et d'autres encore en des termes différents.
Le Hafidh Ibnou l-Jawziyy dans son livre Al-Majalis a dit: «Et il n'y a pas de doute que Allah a exaucé cette invocation du Messager». Puis, il a fortement blâmé et dénoncé ceux qui interdisent l'interprétation et a beaucoup détaillé à ce sujet. Que celui qui veut s'en assurer davantage le lise.
Et la signification de Sa parole ta^ala :

﴿يَخَافُونَ رَبَّهُمْ مِنْ فَوْقِهِمْ﴾

(yakhafouna rabbahoum min fawqihim)

C'est al-fawqiyyah par al-qahr –c'est-à-dire la supériorité par la domination– et non al-fawqiyyah de l'endroit et de la direction –c'est-à-dire d'être au-dessus par l'endroit et la direction–. Quant à la signification de Sa parole ta^ala :

﴿وَجَاءَ رَبُّكَ وَالْمَلَكُ صَفًّا صَفًّا﴾

(wa ja'a rabbouka wa l-malakou saffan saffa) 6

il ne s'agit pas dans cette 'ayah, au sujet de Allah, d'un maji' par le mouvement, le déplacement, le fait de quitter un lieu, en libérant un endroit pour en occuper un autre, et celui qui a cru cela a commis de la mécréance.
En effet, Allah ta^ala crée le mouvement, l'immobilité et tout ce qui fait partie des attributs de ce dont l'existence a un début. Ainsi, on ne qualifie Allah ta^ala ni par le mouvement ni par l'immobilité. Bien plus, le sens qui est visé par Sa parole :

﴿وَجَاءَ رَبُّكَ﴾

(wa ja'a Rabbouk),

c'est celui de (ja'a 'amrou rabbik) c'est-à-dire : est venue une des manifestations de la toute-puissance de ton Seigneur. Il a été confirmé que l'Imam 'Ahmad a dit à propos de Sa parole ta^ala :

﴿وَجَاءَ رَبُّكَ﴾

(wa ja'a rabbouka)

«Ja'at qoudratouhou»7 . Rapporté par Al-Bayhaqiyy dans Manaqibou 'Ahmad qui a déjà été mentionné plus haut.
---------------------
1-[sourat Al-Hadid /4]
2 [sourat Foussilat /54]
3 [sourat Al-'An^am /61]
4 Ce qui signifie: «Et Il est Celui Qui domine Ses esclaves»
5 [sourat 'Ali ^Imran /7]
6 [sourat Al-Fajr /22]
7 Cela signifie: «Et sont venues [des manifestations de la toute-puissance de] ton Seigneur» c'est à dire les faits importants que Allah a créés pour jours du jugement. Ainsi, par la toute-puissance de Allah, ils apparaîtront lorsque les anges seront présents en rangs pour l'éminence de ce jour-là de sorte à cerner les humains et les jinn et personne ne pourra quitter cet endroit sauf avec la permission de Allah. Celui donc qui a une permission pourra le quitter. Ce jour-là apparaîtront de grandes choses. L'enfer qui est à une très grande distance au-dessous de la septième terre, ce jour-là, 70 milles anges en traîneront une partie afin que les mécréants le voient, ils en seront alors terrifiés; chacun de ces anges aura dans sa main une chaîne attachée à l'enfer et chacun d'entre eux a une force qui dépasse celle des humains. Ils traîneront donc l'enfer pour que les gens le voient, les gens, étant alors en le leur lieu de la station, le regarderont. Ensuite, les anges le rendent à sa place. Ceci est une chose parmi beaucoup d'autres des faits terribles du jour dernier.