La croyance
des prédécesseurs - as-Salaf
et des successeurs - al-Khalaf


Allah n'a pas besoin du Trône

Ainsi, il n'existe rien de vivant au-dessus du Trône mais il y a un livre au-dessus du Trône dans lequel il est écrit:

إِنَّ رَحْمَتِي سَبَقَتْ غَضَبِي

('Inna rahmati sabaqat ghadabi)

c'est-à-dire que les manifestations de la volonté de miséricorde sont plus nombreuses que les manifestation de la volonté de châtier. Les anges sont une des manifestations de la volonté de miséricorde, ils sont plus nombreux que les gouttes de pluie et les feuilles des arbres. Le paradis est aussi une manifestation de la volonté de miséricorde et il est plus grand que l'enfer des milliers de fois.
Le fait que ce livre soit au-dessus du Trône est confirmé. Le hadith qui le prouve a été rapporté par Al-Boukhariyy et An-Naça'iyy dans As-Sounanou l-Koubra et d'autres qu'eux. La version de Ibnou Hibban est:

(لَما خَلَقَ اللهُ الخَلقَ كَتَبَ فِي كِتَابٍ يَكْتُبُهُ عَلَى نَفْسِهِ وَهُوَ مَوْضُوعٌ فَوْقَ العَرْشِ إِنَّ رَحْمَتِي تَغْلِبُ غَضَبِي)

(Lamma khalaqa l-Lahou l-khalqa kataba fi kitabin yaktoubouhou ^ala nafsihi wahouwa mawdou^oun fawqa l-^archi: 'inna rahmati taghlibou ghadabi)

ce qui signifie: «Lorsque Allah a créé le monde, Il a fait écrire un écrit dont lequel il y a Sa promesse et se trouvant au-dessus du Trône: certes les manifestations de Ma volonté de miséricorde sont plus nombreuses que les manifestations de Ma volonté de châtier».

Si quelqu'un essaye d'interpréterفوق (fawqa) par دونَ (douna), il lui est dit: faire le ta'wil des textes n'est permis qu'avec une preuve par un texte confirmé ou une preuve rationnelle et catégorique, et eux n'ont aucune des deux. De plus, il n'y a pas de preuve qu'il soit obligatoire de faire le ta'wil dans ce hadith. Comment en serait-il le cas alors que certains savants ont dit que la Table préservée est au-dessus du Trône puisqu'il n'a pas été mentionné un texte disant explicitement qu'elle serait au-dessus du Trône, ni qu'elle serait en-dessous du Trône. Les deux cas restent possibles: que la Table préservée soit au-dessus du Trône et que la Table préservée soit en-dessous du Trône. Donc, selon sa parole qu'elle serait au-dessus du Trône, il aura par cela fait que la Table préservée partage la place avec Allah, c'est-à-dire que Allah serait face à une partie du Trône et la Table ferait face à une autre partie du Trône. De plus, ceci revient à Le considérer ressemblant à Ses créatures car le fait de faire face est un des attributs des créatures.
La version de An-Naça'iyy dans As-Sounanou l-Koubra est la suivante:

(إنّ اللهَ كتبَ كتابًا فبلَ أنْ يخلُقَ السمواتِ والأرضَ بألفَيْ سنةٍ فهوَ عِندَه على العرشِ وإنّهُ أَنزلَ مِن ذلك الكِتابِ ءايتَيْنِ خَتَمَ بهِما سورةَ البقرة)

('Inna l-Laha kataba kitaban qabla 'an yakhlouqa s-samawati wa l-'arda bi'alfay sanah fahouwa ^indahou ^ala l-^archi wa 'innahou 'anzala min dhalika l-kitabi 'ayatayni khatama bihima sourata l-baqarah)

ce qui signifie: «Certes, Allah a fait écrire un écrit mille ans avant qu'Il ne crée les cieux et la terre. Cet écrit est au-dessus du Trône. Il a fait descendre de cet écrit deux 'ayah par lesquelles finit la sourate de Al-Baqarah».

Dans la version de Mouslim:

(فهوَ موضوع عِندَه)

(Fahouwa mawdou^oun ^indah)

Ceci est donc clair dans le fait que cet écrit est au-dessus (fawqa) du Trône d'une fawqiyyah au sens premier du terme, n'acceptant ici aucun ta'wil –interprétation–.

De plus, le termeعِندَ (^inda) est pour l'honneur et non pas pour confirmer la localisation de Allah au-dessus du Trône carعِندَ (^inda) s'utilise pour autre que l'endroit. Allah ta^ala dit:

﴿وأمطرنا عليها حجارةً من سجّيل منضود مسوّمةً عند ربّك﴾

(wa 'amtarna ^alayha hijaratan min sijjilin mandoudmouçawwamatan ^inda rabbik)
[sourat Houd / 82-83].

عِند (^inda) indique ici que cela est selon ce que Allah sait et non pas que ces pierres seraient proches de Allah ta^ala dans un endroit. Celui donc qui argumente seulement par le termeعِندَ (^inda) pour confirmer l'endroit et la proximité par la distance entre Allah et entre Ses créatures est parmi les plus ignorants des ignorants. Quelqu'un doté de raison dirait-il que ces pierres que Allah a fait descendre sur ces mécréants seraient descendues du Trône vers eux et qu'elles étaient auparavant entassées dans un endroit à côté de Allah au-dessus du Trône, selon leur prétention?!